Nouvelles Technologies et Hôtellerie – ehotelmarketing

 Nouvelles Technologies et Hôtellerie – ehotelmarketing -

L’avenir de l’hôtellerie ? Sur internet et dans le développement durable !

Comme chaque année, le cabinet Deloitte a publié sa rétrospective sur les tendances de l’hôtellerie. Après une année de crise généralisée, l’étude tire des conclusions et dessine les grandes tendances à venir : internet et le développement durable.

L’étude du cabinet Deloitte nous confirme ce que nous savions déjà : 2009 fut une Annus horribilis pour le secteur de l’hôtellerie.

Cette crise est qualifiée d’exceptionnelle car internationale. Il faut remonter à 2003, époque de la guerre en Irak et de ralentissement économique, pour trouver de tels chiffres. La baisse de la fréquentation initiée en 2008, qui s’est accentuée en 2009, a ramené le niveau d’occupation des hôtels à ce qu’il était avant 2005. Un effondrement qui a surtout touché les établissements haut de gamme et la clientèle d’affaires.

Débutée en 2008, la baisse des taux d’occupation s’est accélérée sur le premier semestre 2009.

L’hôtellerie haut de gamme a été fortement touchée. A Paris et sur la Côte d’Azur, le RevPar décroche de 20%, parfois plus selon les hôtels.

Le MICE et le luxe au plus bas

L’impact est également sensible sur les voyages d’affaires. Les entreprises ont drastiquement réduit le nombre de leurs voyages et congrès.

Quant à la clientèle de loisirs, inquiète pour son pouvoir d’achat, elle a préféré limiter ses dépenses en privilégiant la para-hôtellerie (camping, gîtes) ou le logement chez des amis et en famille.

Si le chiffre d’affaire recule pour tous les hôtels, cette chute est de plus en plus limitée à mesure que l’on descend de gamme.

L’hôtellerie économique a su tirer parti d’une élasticité de ses prix et a réussi à faire progresser sa RMC de 3% à 6%.

A noter également que le marché des résidences de tourisme a atteint ses limites, conduisant dans certains cas au décalage avec les attentes du marché.

Les défaillances de gestionnaires représentent une proportion du parc français de résidences qui peut être estimé autour de 15%

Internet et le développement durable

Comme dans la plupart des secteurs d’activités, l’importance du commerce en ligne se renforce d’année en année. Pour les professionnels, c’est un moyen de diversifier leurs sources de clientèles.

Il reste néanmoins à résoudre le problème du rapport de force entre les parties, les facteurs prix et commission pouvant être préjudiciables aux performances des hôtels.

Enfin le développement durable, qui malgré la crise continue de prendre de l’ampleur. Bien plus qu’un simple effet de mode, c’est devenu une véritable priorité pour le secteur.

De la conception d’un hôtel à la décision quotidienne d’achat, sans oublier la gestion des ressources humaines, l’écologie s’immisce partout.

Les démarches vertueuses se multiplient et s’organisent pour préparer les stratégies de demain. Il constitue un bon moyen de tirer les prix vers le haut, dans une optique de retour sur investissement à long terme.

Laury-Anne CHOLEZ

Source : www.tourmag.com

Catégorie : Non classé

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*


*

Packages- Image 728 x 90