Internationalisation de la stratégie de marketing en ligne

Pour un domaine professionnel comme l’hôtellerie, la mise en place d’une stratégie d’internationalisation semble évidente, mais, en même temps, tous les décideurs du domaine n’ont pas forcément pris conscience de l’importance que représente l’ouverture mondiale de leurs entreprises. Des recherches dans le domaine, telles que celles d’Amadeus, démontrent une augmentation du nombre de touristes originaires des pays en plein essor économique, comme ceux du groupe BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). Ainsi, selon les prévisions des spécialistes, l’industrie mondiale du tourisme observera une hausse importante des budgets de vacances.

Au regard de ces tendances et du comportement des voyageurs effectuant une recherche en ligne pour choisir leurs vacances, le besoin des acteurs de l’hôtellerie de se lancer sur le plan mondial via Internet devient un point crucial de la stratégie de développement des entreprises. Comme toute action est difficile à démarrer, surtout si l’on n’a pas d’expérience avec les outils et les environnements Web spécifiques au marketing, on va vous présenter dans cet article les premiers pas de la mise en place d’une stratégie marketing en ligne visant l’obtention d’une visibilité mondiale.

Première étape : la traduction

Internet devient de plus en plus multilingue, donc la traduction d’un site Web est la première chose à faire si vous souhaitez diriger des visiteurs étrangers vers celui-ci. La question qui se pose dans cette étape est : quelles langues choisir pour attirer des visiteurs étrangers à la recherche de destinations pour leurs voyages ? Comme on l’avons dit précédemment, le marché asiatique représente une proportion considérable de la croissance du tourisme mondial, donc le chinois constituerait un bon premier choix de langue cible. De plus, la Chine a enregistré une hausse de 755 % de son utilisation d’internet entre 2000 et 2008 et voit cette progression se poursuivre. Pour se faire une idée de l’importance de cette croissance, on peut la comparer avec le nombre d’utilisateurs du Web anglophone qui n’a enregistré qu’une hausse de 204 %.

Pour avoir une vision claire des tendances du marché du pays dans lequel vous souhaitez vous établir, un outil efficace tel que Google Analytics peut vous aider à mesurer l’utilisation de la langue cible et l’intérêt manifesté par les utilisateurs pour le contenu Web.

Seconde étape : la localisation

La traduction est indubitablement une étape très importante, mais pour se rapprocher le plus près possible des cibles étrangères, il faut passer par la localisation, un processus plus complexe vous aidant à adapter le contenu Web à vos prospects. Les touristes de différentes régions cherchent différents types de contenus et trouveront utiles différents types d’informations. Avant de publier du contenu, essayez d’identifier les tendances de vos visiteurs. Que recherchent-ils lors d’une visite sur votre site ? Par exemple, avant de partir en vacances, les Français sont plus intéressés par les événements et activités organisées par l’hôtel, tandis que les Anglais recherchent plutôt des informations sur les conditions de logement proposées.

Troisième étape : les tendances d’utilisation des réseaux sociaux locaux

Le réseau social le plus utilisé est sans doute Facebook, mais il y a des régions où les internautes sont plus réceptifs à d’autres environnements virtuels d’interaction sociale. Au Brésil, par exemple, le plus utilisé est Orkut, en Russie V Kontakte et en Chine, les internautes communiquent surtout sur QQ. Pour démarrer une interaction avec les prospects de ces pays, en tant qu’entreprise d’hôtellerie, il est recommandé d’utiliser les réseaux sociaux qu’ils utilisent le plus.

Quatrième étape : l’optimisation du référencement sur les moteurs de recherche (SEO)

Le contenu Web n’est important que si les internautes le trouvent, ce qui fait de l’optimisation du référencement sur les moteurs locaux de recherche une étape vitale du marketing en ligne. Dans l’hôtellerie, comme dans toutes les autres industries, lors d’une stratégie marketing d’internationalisation, il est recommandé d’héberger votre site sur un serveur basé dans le pays cible et de vous assurer de donner un caractère régional à votre URL, en utilisant .fr pour la France ou .cn pour la Chine. Ensuite, recherchez les termes clés les plus pertinents pour l’industrie et les plus utilisés dans le pays cible, puis introduisez-les dans le contenu du site. La création des liens est également une étape importante de la SEO. Commencez par inscrire votre site dans des répertoires spécialisés dans le tourisme ainsi que dans des publications pertinentes dans le domaine.

Cinquième étape : la gestion de la réputation en ligne

Suivez les sites de tourisme où les utilisateurs peuvent publier leurs opinions sur les hôtels qu’ils ont visités et réagissez aux remarques positives et négatives. Soyez ouverts à la communication avec vos clients et encouragez-les à partager leur expérience dans votre hôtel, soit sur les réseaux sociaux, soit sur le blog de votre entreprise. Maintenez ouverts vos canaux de communication avec les touristes.

Avant de passer à la mise en œuvre, mettez au point un plan détaillé de vos démarches contenant les coûts et les possibilités de retours sur investissement (RSI).

Sortie de crise pour les hôtels parisiens
Les sites d’hôtels doivent être plus rapide pour obtenir une meilleure conversion