Les 13 questions fréquentes des hôteliers sur leur réputation sur Internet

Le métier d’hôtelier change et demande des expertises supplémentaires notamment dans le domaine de l’Internet. Cependant, il n’est pas facile de trouver du temps et surtout de s’approprier toutes ces nouvelles notions qui sont parfois abstraites, mais qui pourtant doivent être intégrer dans une politique de veille, d’écoute clients et d’analyse. FMC et Vinivi aident les hôteliers à utiliser ces nouveaux outils de communication. Pour cela ils ont réalisé un livre blanc gratuit sous la forme de 13 questions fréquentes posées par les hôteliers.

Comment aider les hôteliers ?

Pour préparer leur séjour dans un hôtel, les clients aujourd’hui sont de plus en plus nombreux à lire les avis des clients sur internet.

La société FMC forme déjà les hôteliers à gérer leur e-réputation, suivre et utiliser ces avis. Au travers de formation données dans les CCI, FMC aide les hôteliers à connaître «ce qui se dit sur internet» sur son établissement par ses clients, à suivre les avis et y répondre, à connaître aussi les avis de ses concurrents …

FMC aide aussi à la mise en place d’outils pour gérer sa e-réputation (Google Alertes, Netvibes..)

Il ne faut pas oublier que sur Internet toute information est rapidement diffusable, mais surtout qu’elle reste sur la toile. Il est donc très important de répondre à un avis surtout s’il est négatif.

Vinivi , spécialiste des avis de voyageurs, aide les hôteliers ainsi que d’autres types d’hébergements (chambre d’hôtes, gîtes, villas , apparthotel) à optimiser la gestion des commentaires de leurs clients. Une première étape permet une création gratuite de compte afin de se faire connaître et apporter de l’information (photos, descriptif, services offerts).

D’autres outils permettent des échanges plus dynamiques entre le site de l’établissement et Vinivi, notamment les ‘avis certifiés’ des clients, sorte de livre d’or sur Internet où Vinivi devient tiers de confiance, avec une réelle équipe réactive et disponible pour les hôteliers.

Internet : Open source, des ressources gratuites mais pas sans coût…
Les web services pour un hôtel